Article précédent  Article suivant / Next Article

Le livre qu'on devrait prescrire aux parents


Chère Chimamanda,

Merci. Merci d'avoir répondu à votre amie, toute jeune maman, qui vous demandait des conseils pour donner à sa fille une éducation féministe. Merci d'avoir eu la bonne idée d'en faire un livre. Sa lecture fait un bien fou. Car plus qu'une éducation féministe, c'est une éducation de bon sens que vous décrivez. Avec vos 15 points concrets, vous nous déculpabilisez, vous balayez les faux problèmes qu'on nous met sur le dos, vous nous recentrez sur l'essentiel. Vous nous aidez à prendre du recul, à relativiser et vous nous faites du bien. Avec des mots simples, des exemples clairs. Votre livre devrait être prescrit d'office à tous les jeunes parents du monde. Merci de l'avoir écrit. 

L'équipe My Little Kids.

Comme ce sont les livres qui parlent le mieux d'eux, extraits de Chère Ijeawele
 


 
"L'Américaine Marlene Sanders, pionnière du journalisme et première femme à couvrir la guerre au Vietnam (et qui avait elle-même un petit garçon), a un jour donné ce conseil à une consoeur plus jeune : "Ne vous excusez jamais de travailler. Vous aimez ce que vous faites, et aimer ce que vous faites est un merveilleux cadeau à offrir à votre enfant." Je trouve ce conseil extrêmement sage et émouvant. Tu n'es même pas obligée d'aimer ton travail; tu peux te contenter d'apprécier ce que t'apporte ton travail : la confiance, le sentiment d'accomplissement que tu acquiers en étant active, en gagnant ta vie."
 
"Parfois, les mères sont si conditionnées à être tout à la fois, à tout faire à la fois, qu'elles contribuent elles-mêmes à diminuer le rôle des pères. Tu trouveras peut-être que Chubi [le mari d'Ijeawele] ne lui donne pas son bain exactement comme tu le voudrais, qu'il ne lui essuie pas les fesses aussi parfaitement que tu le ferais. Et alors ? Que peut-il arriver, au pire ? Son père ne va pas la tuer. Sérieusement. Il l'aime. C'est une bonne chose pour elle que son père s'occupe d'elle. Alors laisse-le faire, refrène ton perfectionnisme, fais taire ton sens socialement conditionné du devoir. "
 
"Apprends à lire à Chizalum. Apprends-lui à aimer les livres. (...) Les livres l'aideront à comprendre et à questionner le monde, ils l'aideront à s'exprimer, et ils l'aideront dans tout ce qu'elle voudra devenir plus tard : qu'elle soit cheffe, scientifique ou chanteuse, les compétences apportées par la lecture seront utiles dans tous les cas". 

Chère Ijeawele, Chimamanda Ngozi Adichie, aux éditions Gallimard. Ce livre, il est à lire si vous êtes maman ou papa d'un petit garçon ou d'une petite fille, si vous n'avez pas d'enfant, si vous en voulez, si vous êtes incollable sur les livres d'éducation ou si vous vous en fichez. Regardez la TED de Chimamanda Ngozi Adichie.
© photo : Lakin Ogunbanwo

 

S'inscrire / Suscribe Forward

DERNIERS ARTICLES

4 projets à soutenir...

4 projets à soutenir...

Qu'ils soient intelligents, créatifs, culottés, tendres ou effrontés, on vous a trouvé 4 projets qui ont de la gueule et qui méritent qu'on s'intéresse...

Lire la suite

Masterclass avec Wes Anderson

Masterclass avec Wes Anderson

Sous les lits du Grand Budapest Hotel, dans le wagon-restaurant du Darjeeling Limited, au fond des poches de Fantastic Mister Fox. Vous pouvez toujours...

Lire la suite

Pour souffler un bon coup

Pour souffler un bon coup

Nous, on n'aime pas les livres qui font la morale. Ceux qui disent que les enfants ont besoin de courir 35 minutes par jour dans les champs, sinon...

Lire la suite

Le conte pour attendre le Père Noël

Le conte pour attendre le Père Noël

- Ça y est, nous y sommes ! s'exclama Phil Moustache, en arrivant devant le majestueux porche de l'hôtel Le Grand Eiffel. Nous sommes le 20 décembre,...

Lire la suite

C'est qui Elodie ?

C'est qui Elodie ?

Elodie, elle a toqué à notre porte avec un mail. Un mail de jeune maman qui nous a touché. Voilà ce qu'elle nous a écrit :  Je me permets de vous contacter...

Lire la suite