- L'interview de la semaine : Valérie, la suite -

Trois garçons de 6, 14 et 15 ans

-Le truc que vous faites et qui fait rouler d’effroi les yeux des autres mères… Du chantage… Lorsque j’ai besoin que le petit vienne en courses avec moi, je lui promets de lui offrir un dinosaure. Eh oui, j’achète mes enfants. A l’heure d’aujourd’hui, il doit avoir un peu plus de 200 dinosaures !

-Ce que votre conjoint fait indéniablement mieux que vous ? La cuisine. Ce n’est pas tellement que je suis nulle, c’est juste que je ne retiens pas le nom des ustensiles. Et puis j’ai tendance à perdre tous mes moyens lorsque ça fait des bulles alors que ce n’est pas mentionné sur la recette.

« C’est pas que je suis nulle en cuisine, c’est juste que je ne retiens pas le nom des ustensiles »

-Le principe éducatif sur lequel vous pensiez être intraitable et puis en fait... Le brossage de dents. J’ai totalement laissé tomber. Moi qui pensais être intraitable sur l’hygiène bucco-dentaire, je me retrouve parfois à supplier mes enfants de ne pas se brosser les dents… parce que sinon je sais que je vais devoir attendre 3 heures avant qu’ils aillent au lit. Mais étrangement, ça a l’effet inverse : maintenant c’est EUX qui réclament le brossage de dents. Finalement, sans le vouloir, je crois que j’ai mis au point une bonne technique !

-La personne qui vous a fait la pire réflexion qui soit sur votre enfant ? Un jour, j’ai fait l’erreur d’emmener mon fils à une visite médicale sans le prévenir. Du coup, pour m’embêter, il a décidé de répondre à l’infirmière tout le contraire de ce qu’elle lui demandait ! Lorsqu’elle lui montrait un triangle, il lui disait que c’était un carré. Et lorsqu’elle lui présentait un rond, il lui disait que c’était un rectangle. Si bien qu’à la fin, l’infirmière m’a regardé droit dans les yeux en me disant : “vous devriez consulter un psychiatre”. Et j’ai eu beau lui expliqué que mon fils faisait sa mauvaise tête, elle ne m’a pas crue et m’a catégorisée parmi ces mamans persuadées que leurs enfants sont des surdoués.

-Le pire fashion faux-pas que vous avez commis en matière de mode enfantine ? Cela tient encore au syndrome de la wannabe-mère-parfaite. Parfois, j’essaye d’habiller mes enfants en petits écoliers modèles. Je leur achète un petit gilet bleu marine bien comme il faut, je les coiffe avec un raie de côté… sauf qu’au moment de partir pour l’école, ils me regardent, dépités, l’air de dire : “sérieusement Maman, on va pas aller à l’école déguisés comme ça ?”.

-La plus grosse bêtise ? Un soir, mon fils prend un air grave et me dit : « Maman faut que je te parle, j’ai fait une bêtise ». Je m’inquiète, mais feinds un air léger pour le rassurer. Il continue : « On regardait des téléphones portables et comme ça m’intéressait… » (là dans ma tête je m’imagine le pire mais je le laisse continuer) «… je suis parti avec le téléphone… en plastique ». HOURRAH, c’était un simple téléphone en plastique ! Je lui fais la morale, pour le principe. Alors il me demande : « Est-ce que je dois le rapporter ? ». « Euuuuuh... Surtout pas mon chéri ».